23 janvier 2012

A crocs & A crans

     Laque mon dos de tes mains sablées, argentées Oublie le goût de l’eau, claque la parenthèse Ultime morphine tes quatre volontés Lambine à contre sens, décadanse la baise Ombre tes paupières de ma bouche fardée Urgence de jouir ondule-moi en dièse En bémol, en Fa rêve, erre la clé du sol Tendu, tourné, bandé tel un étang gelé Vaste hémisphère empreint de la couleur du vol Orgasmique, lubrique, accro de sa moitié. Irais-je au cœur des corps, irais-je au cours des coups ? Livreras-tu la lettre... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 janvier 2012

La mauvaise réputation

 
Posté par melting-potes à 22:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2012

Co Créatum

Proposition de Lô : Si ...on s'acrostichait ? En rimes croisées, alexandrins, avec autant de vers par strophe que vous le souhaitez du moment qu'il y ait une cohérence entre elles, tant verticalement qu'horizontalement...  OK pour les rimes croisées (AB AB). Si l'on fait AB AB, on est donc obligés de reprendre les rimes du premier participant...  Et, rien n'empêche de doubler voir tripler nos zinterventions... Si c'est tout bon ?   ... Domie prend la main
Posté par melting-potes à 14:29 - - Commentaires [190] - Permalien [#]
13 janvier 2012

Dérapage sex-scie

    Quand l’imagination s’épuise A me jeter entre tes seins Au fond du taxi assassin J'éjacule plein pare-brise ! Hurle poste de radio De ton tumulte, une écorchure Lie Plein phare sur la coulure Temporise le scénario C’est à s'en griller les mirettes Sur l’asphalte la sangria Du feint silence videra De sens tous nos pas de poètes Je veux un Marquis aux abois Aux cent vingt journées de Sodome Du Sade à jouir au ballodrome Des va-et-vient aux bouts des doigts Il ne me faut qu'une seconde Aux cils parfumés du regard Que... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 21:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 janvier 2012

Y'avait une fête ici ?

Un soir que je pissais aussi bien qu'un idiot Contre un vieux lampadair' qu'un air con vaporise A sa bouche inventée fut ma douceur exquise D'apprécier l'ombre pleine. Ben… J'étais pas manchot !Musique incertaine à la fiole du joyau En gicle vers la brume en silhouette grise Le cheveu déhanché là où l’amour s’enlise Souvent il me glace à la tombée des corps chauds… Jubilation nocturne attise en italique Trottoir calaminé en un son frénétique Lissait le caniveau d’un liquide... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 janvier 2012

Filôpatte et patafiôle

Dan lance la pelote, attrapez le fil : En octosyllabes : Schéma rimique en 8 strophes : - ABBA : féminine/masculine/masculine/féminine - CDDC : mffm - EFFE : fmmf - GHHG : etc… - IJJI - KLLK - MNNM - OPPO Donc, "en 8", on alterne chacun une strophe. Liberté des rimes (on ne reprend pas celles du précédant participant, mais on respecte la forme "féminine/masculine"). Au final on revient 2 fois ! * C'est gratiné !!!
Posté par melting-potes à 19:58 - - Commentaires [125] - Permalien [#]
08 janvier 2012

Quartet

  Ballot d'Ânes Bise, harmattan, d’autan, brise, mistral, tous les vents, De Bengale, de joie, tous les feux rougeoyants, Soufflent, brûlent, chantent, tournent, voilà la plage Inconnue des vies qui s’entremêlent, s’attirent, Se mélangent au gré des rires, se déchirent, Se retrouvent, se frôlent au long d’un sourire Indélébilement accroché aux visages Brise à ma guise à corps, scène floue, cri seulement Tu glisses en peau à peau nos souffles frémissants Laisse tanguer tes mains au... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 14:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 janvier 2012

J'y pense

J'y penseL’habit tourne à l’envers de ma peau à l’immense, Quand le chien de la rue s’étonne du passant Qui attend l’ongle amer de ces femmes en démence, Planté dans la cire de mes yeux indécents. Parle-moi du baiser étendu sur l’oreille, Ou de ces horizons gênés dans le poignet, Tu sais, quand le matin traîne un peu ses soleils Au bord du drap anxieux, onanisme indigné. Je t’aime solitaire englouti par la lèvre Inventée, soupçonnée telle une plaie d’affiche Placardée à l’entrée de ces... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 18:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2012

Lent regard / Lô & Mahea

  La nuit fond sous la langue en caresses vanille,Engloutit le lagon de langueurs à bercer.Les parfums conjugués d’un songe à s’enlacerColorent les matins quand la peur s’éparpille. Un vertige salé met ton cœur en godilleEt d'accroche-lumière en éclats nuancésLe temps se veut chimère à grands pas cadencés,Comme le sang qui bout au fond de ta pupille.Bouger… Parler… Agir… Ou s’enivrer du chantDe ton corps qui brasille et brésille l’instantD’un élan contenu par l’éclair d’un sourireFaisant vibrer la peau de ton doux front... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 22:17 - - Commentaires [103] - Permalien [#]