41710065oceanie-le-ciel-1946-jpg

Collez  la bise au creux

D’un harmattan moteur

Des souffles réjouissant

Les amateurs matant

Les nuits  libératrices

Des fauves rugissants

La quarantaine obscure

Des esquifs tremblottant

La main sur le matin