13 décembre 2011

AR_d_N, une perle rare pour les Béni-oui-oui comme moi

J'ai envie de toutlaisser retomberdu haut de tes bas J'ai envie de toutfuir sans retourdu hautbois d'amourJ'ai envie de toutraser...sauf ma barbeLa tondeuse à 6, MademoiselleÇa ira au poilJ'ai envie de toutfoutre en l'airdémolir pierre par pierrepour ne jamais reconstruireJ'ai envie de toutfaire sauter dynamitermité miteux misérableJ'ai envie de toutplaquer sauf le rugbyque je n'ai jamais pratiquéJ'ai envie de toutou rien...c'est selonla couleur du salonles nuits sont lâchesles fauves sont fâchésJ'ai envie de toutdétruire...pour... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 décembre 2011

H A I K U S

  Boule de cristal Le jour grignote la nuit Crocus orange !   Aglaé   Premier bâillement  La voie lactée s'étire Dans un rond sur l'eau Béa     Sous le gazon blanc Elles jouent à cache-cache Les nouvelles pousses   Aglaé     Janvier fini Surveillez les chemins creux Pissenlits bientôt !   Aglaé     Blotti contre toi Sous un manteau d'étoiles Un rêve à finir  Béa     Je me lève tôt Etire le biscoteau Sève à ton clito ... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 12:12 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
10 décembre 2011

Dégainez vos Haïkus et...

Tirez à vue quand bon vous chante..      contacter l'auteur  Petits rappels de base sans tomber dans l'excès Classiquement, on trouve deux sortes de haiku,  du temps de Bashô et de nos jours :- le haiku avec deux images (haiku de juxtaposition) - le haïku qui n'a qu'une imageD'abord le grand-angle, puis le moyen,  terminer par le zoom. Dix-sept syllabes en une ligne. (surtout le haiku japonais)Dix-sept syllabes en trois lignes divisées en 5-7-5 Ou, comme vous en avez envie... Au feeling Si... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 18:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2011

Version duo explosif

    Bonne nuit...
Posté par melting-potes à 22:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2011

Entre vous & moi

             Vingt six mois comme un jour sans pain, ou presqu'un siècle d'espace où s'étire à feu tendre sous le grain de mes doigts, votre fibre têtue. Quelle différence ? J'ai sous ma tête éparse votre peau qui chuchote autant que je frissonne, où chaque jour il me faut réapprendre à la lire. J'y perds ma musique, ma fraîcheur et du temps, mais cela m'importe si peu ! La seule réussite que je vous souhaite c'est de m'aimer sans tics de raisonnement, poétiser cet étendard que vous portez... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 décembre 2011

De Lô, pour le naufrage intime...

Cédric Malaunais   O u i  ?   Passés ces siècles, ces heures de houle infernale L’embarcation s’échoue.Livide est la proue, la poupe est en sursis,Le gîte aléatoire mais quand le mât bancalPointe son faîte et drague un soleil indécis,On se dit du bateau qu’il a l’heur des encoreFous.L’ancre caresse la surface, hésite à plonger, se retient,Accroche un œil intrigué depuis la plage. Lô
Posté par melting-potes à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 novembre 2011

Les crayons ont encore frappé !!!

Mon gribouillage du vikend  Cliquez donc !   Bonne semaine à tous  BA
Posté par melting-potes à 22:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2011

Humeur de l'attente

Comme ces nuits se ressemblent... Toujours ce même os à ronger, jusqu'à la corde de la rêchitude.  J'ai l'amour à l'horizontal de mes attentes qui s'accouple aux ravages du silence. Au coeur d'un jardin frileux parfois j'entends, le vent qui gronde et se fissure quand j'y respire dans la chair des couleurs la confidence d'un papillon, car je sais bien qu'il suffit parfois de presque rien derrière ma digue de papier où j'y sais l'habitant de mes pensées guetter l'aube qui guérit  les ombres peintes et délavées.... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2011

Classic... Douce nuit chez vous

Posté par melting-potes à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2011

Tutti frutti

Y'a comme un goût d'insuffisance qui calligraphie mon prolongement et je m'écorche aux barbelés de mes limites... Mes mots cherchent leur couleur, leur musique, ils sont las !   J'exorbiterais bien quelques mots claques- Pif-Paf ! Des mots clochettes- Ding-Dong !  Des mots cailloux- Plaf-Plouf ! Des mots bulles de savon -O-O ! Des mots courants d'air - wizz-zzz ! Avec en chute libre, un point d'interrogation ? ... Quand j'ai les mains pleines d'envie de tutti frutti,  ou d'un cri... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 22:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]