05 juin 2012

Si loin de soi

      Voici que la nuit descend Et j'en oublie l'Amour Sur les cordages de l'ennui ... V i e n s  ... Raconte-moi la mer Cet ailleurs sans retour ... C a r  Je pleure           comme on s'absente Dans l'encre délavée Où le verbe s'échoue   Je pleure           comme on disparaît Au coin d'une vague Où le néant prend vie...   Et...   Vains s'en vont les rêves En ébullition Le long des calices à boire Dans la... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 22:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 mai 2012

Peindre...

  Peindre   Dans un morceau d'éternité Le temps... L'amer...   ça prend, ça creuse en mode survie trop loin du port ça gueule, ça grince de houle intime plus noire que l'océan Ces petits presque rien Les grands écarts d'âme d'un cœur très ordinaire à s'en faire péter les tympans à l'abri des regard ou j'ai toujours pieds dans cet enfer bêtement ensoleillé …   Clouer un mot ou deux comme un tremblement de taire dans un grand trou sans bord à l'arrière de mes lèvres un chant différent ... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 23:37 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 mai 2012

Photosynthèse

  Hier... J'étais encore mon propre labyrinthe Au cahier de brouillon En traces fugitives Qui restent en souvenirs Seuls, suspendus de sens *  Mais... Il est temps que je vous parle d'amour Puisque je descends lentement en écoutant la vie Vers l'or du soir *  Mon œil a soif d'étoiles, Et il me reste à écrire Seule avec ses mains... A tracer cette ligne sur l'horizon Où la rivière fredonne au loin Nos frissons à venir   Alors je vais... Par les chemins aux herbes de crin M'injecter les yeux de... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 22:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 mai 2012

A marée haute...

   A marée haute   Perçois l’orageux soir, il embrase un lavis Ecartelé, veiné de pourpre, d’indigo, Il embue le regard tant il gronde des mots Assoiffés de l’écho que le lointain dévie…   Entre tendre douleur ! Réclame moi ton eau  Déleste à mon vertige un grain de poésie. Etrange main de feu dont se nourrit l'envie Murmure-moi le chant de la pluie sur sa peau,   Rive à l’arbre du temps le hamac arc-en-ciel, Flagellé d’éclairs, liens, instants gansés de miel, Où se verse et se berce un... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 14:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 mai 2012

Vouah !

C’en devient affolant qu’il faut que je le crieA la face des murs via ton souffle diaphaneQui s’enfle et se désenfle et je me vois profaneDans l’art d’aimer si fort dans les flux que j’écris Et je m'enlace à toi en spires infiniesAu salé que ton corps fait de fièvre océaneExprime au gré du vent, de vie qui m'enrubanneD'amour et de tendresse en pourpres mélodies Je n’écris rien d’ailleurs qui ne t’entoure pasDe près de loin d’ici de nous mes mots s’empilentEn foules de pensées en impressions fébrilesD’enfin frôler le fruit que... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 20:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 avril 2012

cristallisation...

     On dirait que descend une nuit douce et tendreAu soir où je m'assieds Et mon oeil s'évade en lisant Le silence à mes pieds L'âme noyée dans l'ivresse des motsJe goûte leur simplicitédont se pâme mon coeur... Ce n'est qu'un tour de cielA m'éblouir les prunellesJusqu'aux nuits sans sommeilQui bruissent sous l'étoile belle Viens ! Prends ma main... et sens ma volonté de vivre ! ... et le goût de ma peau sur tes lèvres orphelines * BA
Posté par melting-potes à 22:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 avril 2012

Temporel...

   Didier Triglia   "AMOU-DARIA"   Le Matin digère ses tons pastels Le Midi soliloque son incendie L'Après-midi cascade un velours chocolat Le soir brumasse son charbon  Le jour tricote ainsi ses heures multicolores... BA 
Posté par melting-potes à 14:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 janvier 2012

A crocs & A crans

     Laque mon dos de tes mains sablées, argentées Oublie le goût de l’eau, claque la parenthèse Ultime morphine tes quatre volontés Lambine à contre sens, décadanse la baise Ombre tes paupières de ma bouche fardée Urgence de jouir ondule-moi en dièse En bémol, en Fa rêve, erre la clé du sol Tendu, tourné, bandé tel un étang gelé Vaste hémisphère empreint de la couleur du vol Orgasmique, lubrique, accro de sa moitié. Irais-je au cœur des corps, irais-je au cours des coups ? Livreras-tu la lettre... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 21:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2012

Co Créatum

Proposition de Lô : Si ...on s'acrostichait ? En rimes croisées, alexandrins, avec autant de vers par strophe que vous le souhaitez du moment qu'il y ait une cohérence entre elles, tant verticalement qu'horizontalement...  OK pour les rimes croisées (AB AB). Si l'on fait AB AB, on est donc obligés de reprendre les rimes du premier participant...  Et, rien n'empêche de doubler voir tripler nos zinterventions... Si c'est tout bon ?   ... Domie prend la main
Posté par melting-potes à 14:29 - - Commentaires [190] - Permalien [#]
13 janvier 2012

Dérapage sex-scie

    Quand l’imagination s’épuise A me jeter entre tes seins Au fond du taxi assassin J'éjacule plein pare-brise ! Hurle poste de radio De ton tumulte, une écorchure Lie Plein phare sur la coulure Temporise le scénario C’est à s'en griller les mirettes Sur l’asphalte la sangria Du feint silence videra De sens tous nos pas de poètes Je veux un Marquis aux abois Aux cent vingt journées de Sodome Du Sade à jouir au ballodrome Des va-et-vient aux bouts des doigts Il ne me faut qu'une seconde Aux cils parfumés du regard Que... [Lire la suite]
Posté par melting-potes à 21:13 - - Commentaires [5] - Permalien [#]